Célia Le Mouel : « Accompagner et replacer les leaders » Célia Le Mouel court son premier Tour de France Femmes. Photo : Nicolas Vaucouleur

Célia Le Mouel est la seconde coureuse à répondre aux questions de la série « Sprint interview » sur le Tour de France Femmes 2023 qui a pour objectif de mettre en lumière les talentueuses françaises présentes sur l’une des plus grandes courses du calendrier. Elle revient sur la première étape à Clermont-Ferrand, qui a vu l’arrivée solitaire de Lotte Kopecky.

Suite de la série spéciale Tour de France Femmes 2023, avec un coup de projecteur sur mon ancienne coéquipière Célia Le Mouel, de St Michel-Mavic-Auber93.

Une équipe St Michel-Mavic-Auber93 source d’inspiration dans le cyclisme féminin national actuel qui attire et mérite l’attention, à l’image de son maillot orange. Leur progression au cours des dernières saisons et l’armada redoutable déployée lors du dernier Championnat de France à Cassel témoignent de leur talent collectif et offensif. Le fait d’avoir à leur tête en Direction Sportive, une ancienne championne : Charlotte Bravard, est sans aucun doute un atout supplémentaire pour leur succès, de mon point de vue !

Célia Le Mouel, c’est la fille qui emporte toujours son beurre de cacahuète et son steak végétal lors de ses déplacements. Elle peut ne pas être la plus organisée quand il s’agit de préparer ou déballer sa valise, mais une fois sur son vélo de contre-la-montre, elle excelle dans la précision de ses timings et de ses trajectoires, comme en témoigne son titre de Championne de France Espoirs 2022.

Son timing de précision va jusqu’au « pipi minute », toujours à 7 minutes des départs, ce qui la rend souvent absente des tests oreillettes, mais une fois sur le vélo, c’est la coéquipière robuste qui s’engage dans les batailles jusqu’à la dernière Watt !

Nos questions TotalVelo pour Celia Le Mouel

Un mot pour définir le Tour ? Grandiose.
Ton objectif individuel sur ce Tour de France ? Donner le maximum pour une belle course d’équipe et rechercher les résultats. Accompagner et replacer les leaders le plus loin possible, notamment une autre Frenchie : Coralie Demay.
Quelles stratégies pour rivaliser avec les grosses formations ? Être placée quand il le faut ! Une fine gestion entre économie et coup de force… Et anticiper pour avoir un coup d’avance.
Le PR (Personal Record) explosé sur cette 1ere Etape à Clermont Ferrand ? Aucun. De mauvaises sensations sur ce premier jour, entre la chaleur et le faux rythme de début d’étape.
Ton dernier SMS avant le départ ? A ma mère pour lui rappeler mon dossard.
Ton premier SMS après la course ? A mon copain, pour lui dire que j’étais en difficulté aujourd’hui.  
Ta favorite pour cette édition 2023 ? Demi Vollering – SD Works. Après sa saison, je ne me mouille pas trop. A voir si le Contre La Montre amène quelques surprises.

Direction la 2e étape entre Clermont-Ferrand et Mauriac, avec un profil accidenté de 151 kms. Kenavo Célia, dossard 145 !

Toutes les actualités