Sepp Kuss : « Désormais, plus d’espace pour moi » Sepp Kuss a pris une nouvelle dimension depuis sa victoire sur la Vuelta 2023. Le départ de Roglic devrait lui faire de la place. Photo : Cor Vos

La victoire de Sepp Kuss sur la Vuelta 2023 fut probablement l’une des plus grosses surprises de la saison 2023. Cette victoire a fait prendre conscience à l’Américain, jusque là cantonné au rôle d’équipier, que lui aussi pouvait revêtir le costume de leader. Le natif de Durango (Colorado) a évoqué son nouveau statut ainsi que le départ de Primoz Roglic au micro de l’émission Cycling Show, sur Eurosport.

Sepp Kuss (29 ans) a pris une nouvelle dimension depuis sa victoire sur le Tour d’Espagne 2023. Le grimpeur américain a pris conscience de l’étendue de son potentiel et compte bien en profiter dès que l’occasion se présentera dans une équipe Visma-Lease a Bike où le talent ne manque pas. Sepp Kuss a évoqué ses ambitions pour la Vuelta 2024 ainsi que le départ de Primoz Roglic lors de l’émission Cycling Show sur Eurosport.

Sepp Kuss : « Primoz va forcément nous manquer »

Au sujet du départ de Primoz Roglic qui a rejoint la formation BORA-hansgrohe, Sepp Kuss évoque une perte importante pour l’équipe Visma-Lease a Bike, soulignant le jusqu’au-boutisme dont faisait preuve le Slovène, mais souligne malicieusement que ce départ pourra probablement lui donner davantage d’espace à l’avenir. « Primoz va forcément nous manquer. Il a toujours poussé l’équipe à être meilleure, il a participé a atteindre le niveau qu’elle a depuis plusieurs saisons. Quand vous alliez sur une course avec Primoz, vous n’étiez pas garanti de gagner mais vous saviez que vous étiez à la lutte pour la victoire finale. Désormais, il y a plus d’espace pour moi, pour tenter des choses qui me sont propres et voir comment ça fonctionne. »

Sepp Kuss : « Pas le sentiment de devoir prouver plus »

Lorsqu’il évoque sa victoire lors de la Vuelta 2023, l’Américain retient surtout un gain de confiance en ses capacités à un tel niveau. « Je ne dirais pas que cette victoire a augmenté la pression autour de moi, c’est plutôt que j’ai eu un boost de confiance. De savoir que j’étais capable d’être là sur les Grands Tours, à me battre pour la victoire final. Mais je n’ai pas le sentiment de devoir prouver plus ou de donner encore un peu plus cette saison. J’irai sur les courses avec plus de confiance et c’est déjà un énorme facteur. »

Sepp Kuss : « Typiquement le genre d’étapes que j’aime »

Quant à la Vuelta 2024, Sepp Kuss a évidemment envie d’y briller à nouveau, d’autant plus avec un parcours manifestement taillé pour lui. « Franchement, le parcours a l’air vraiment dur. Beaucoup de montées, certains courtes et abruptes, d’autres très longues sans aucun moment de plat. C’est une course qui sera difficile tous les jours, il y a aura beaucoup d’étapes avec des échappées avec des arrivées au sommet. C’est typiquement le genre d’étapes que j’aime donc je trouve le tracé très réussi. »

Toutes les actualités