La 16e étape du Giro 2024 modifiée : 100% des coureurs d’accord Les conditions climatiques au sommet du col Umbrail ont poussé les organisateurs à modifier la 16e étape du Giro. Photo : Cor Vos

La 16e étape du Giro 2024 ne se déroulera pas comme prévu. Initialement, les organisateurs avaient placé le Stelvio en début de journée. Mais les conditions climatiques ont changé la donne.

C’est un nouveau changement de parcours qui intervient sur la 16e étape du Giro 2024, disputée ce mardi 21 mai. Si le Stelvio devait être la Cima Coppi de cette édition du Tour d’Italie, les organisateur ont été contraints de renoncer à franchir le sommet il y a quelques jours en raison des conditions climatiques.

Seulement, l’alternative proposée ne convient pas non plus. Et à la demande unanime des coureurs, le premier col de l’étape du jour, Giogo di S.Maria/Umbrail (Hors Catégorie – 16,7 km à 7,2%), ne sera pas sur le parcours aujourd’hui. Le départ fictif, qui devait tout de même être donné à Livigno, a été annulé. Les coureurs sont montés dans les voitures afin d’escamoter le premier col pour partir officiellement du kilomètre 70.

La 16e étape du Giro : une demande unanime des coureurs

Les coureurs ont voté, à l’unanimité, de ne pas prendre le départ si le premier col de la 16e étape du Giro 2024 n’était pas retiré du parcours. Les conditions météorologiques sont compliquées avec de la neige et des pluies verglaçantes, qui rendent la pratique du vélo dangereuse. Des propositions ont émergé ce lundi lors d’une réunion avec toutes les parties et notamment la neutralisation au sommet permettant aux coureurs de changer de vêtement.

Mais la lettre du CPA (le syndicat des coureurs) est claire. La demande « inclut la suppression de la montée du col Umbrail là où existent des conditions météorologiques extrêmes afin de garantir la santé et la sécurité des coureurs. Les coureurs sont unis sur ce sujet, avec 100 % des équipes votant en faveur du changement », a indiqué Adam Hansen, président du CPA.

Toutes les actualités