Dylan van Baarle : « Rivaliser avec Pogacar et van der Poel » Dylan van Baarle lors de sa victoire sur le Omloop Het Nieuwsblad 2023. Photo : Cor Vos

Dylan van Baarle ne connaît pas encore son programme pour 2024 mais le Néerlandais est déterminé à jouer les 1ers rôles lors des classiques printanières et à rivaliser avec Tadej Pogacar et Mathieu van der Poel.

Dylan van Baarle (31 ans) compte bien jouer les 1ers rôles lors de la prochaine campagnes des classiques flandriennes. Même si le Néerlandais de la formation Team Visma I Lease a Bike ne connaît pas encore son programme, il s’attend à ce qu’il soit semblable à 2023 lorsqu’il avait remporté l’Omloop Het Nieuwsblad. C’est auprès de GCN que Dylan van Baarle a fait part de ses ambitions pour la saison 2024.

Dylan van Baarle : « Je veux participer aux finales des classiques avec Wout van Aert et Christophe Laporte »

« Je ne connais pas encore le programme exact pour l’année prochaine, car l’équipe est encore en train de tout planifier. Mais je suppose que je ferai une saison similaire à la saison dernière ». En 2023, Dylan Van Baarle débutait la saison en allant s’imposant sur le Omloop Het Nieuwsblad. La maladie et les chutes ont hélas compliqué les choses pour les classiques de printemps telles que la E3 Saxo Classic, le Tour des Flandres et Paris-Roubaix. « Je veux participer à nouveau à ces courses et essayer d’y être le plus performant possible. Je veux participer aux finales des classiques avec Wout van Aert et Christophe Laporte. Je veux rivaliser avec Tadej Pogačar et Mathieu van der Poel. »

Dylan van Baarle : « Je veux à nouveau jouer un rôle important dans l’équipe du Tour »

« Je veux à nouveau jouer un rôle important dans l’équipe du Tour, avant de partir pour les Jeux olympiques. Ce sont les principaux objectifs. Notre objectif en tant qu’équipe sera de remporter l’un des Monuments. Nous avons perdu Primoz. Il a gagné beaucoup de courses cette année. Il se peut que son punch nous manque dans les arrivées en côte, mais nous devons nous regarder nous-mêmes et voir à quel point Jonas était fort au Tour. Peut-être qu’il pourra se rapprocher de Primoz dans les montées les plus courtes. »

Toutes les actualités